Les 5 engagements du PISAD

Le PISAD, à travers cette alliance, va permettre l’implantation, suite à ses actions de Recherche & Développement, d’une Biotechnologie verte française parfaitement adaptée aux besoins et connaissances des Índios, programme dans lequel ces derniers et les Scientifiques sont activement impliqués en tant que partenaires à part entière. Cette biotechnologie, permet de produire des extraits végétaux purifiés d’une rentabilité inédite : l’Or Vert équitablement partagé.

  • Créer un dispositif innovant d’exploitation légale et durable des ressources naturelles à l’opposé de la biopiraterie et de la deforestation.

Le PISAD conduit les transferts de technologies et biotechnologies vertes vers une « solution gagnant-gagnant », qui respecte la diversité culturelle de chaque peuple indigène. Il met en place la recherche des ressources biologiques avec les partenaires des communautés locales, afin d’assurer la sauvegarde des espèces végétales actuellement menacées et un développement réellement durable.

  • Implanter un modèle de valorisation équitable de la biodiversité pour la création d’une économie verte à haute valeur ajoutée.

Le PISAD conduit les transferts de technologies et biotechnologies vertes vers une « solution gagnant-gagnant », qui respecte la diversité culturelle de chaque peuple indigène. Il met en place la recherche des ressources biologiques avec les partenaires des communautés locales, afin d’assurer la sauvegarde des espèces végétales actuellement menacées et un développement réellement durable.

  • Bâtir un réseau inédit de coopératives de bioproducteurs associant des  partenaires locaux et occidentaux.

Le PISAD doit préfinancer les premières commandes d’extraits végétaux des coopératives Índios partenaires pour élaborer les bioproduits du futur à très haute valeur ajoutée et “eco-friendly”, indispensables à la santé de l’Homme et de la Nature. Le PISAD s’engage dans la transparence avec ses partenaires et toutes les parties prenantes par la mise en place d’indicateurs de développement durable, de suivi de gestion et de formation avec les coopératives des communautés Índios. Forts de cette alliance, les Índios pourront assurer d’autres fonctions « durables » en qualité de spécialistes ès Taxonomie et Bioprospection, Bioproduction, Ethno-Eco-Tourisme, Stockage de Carbone…

  • Promouvoir les savoirs des índios en danger d’extinction et la création une nouvelle bioéconomie respectueuse de l’environnement et de la  diversite culturelle.

Le PISAD crée des méthodes de revitalisation psychoculturelle, afin d’assurer la pérennité de la chaîne millénaire de transmission du savoir traditionnel appliquée au développement durable (Cogni’Índios©), sous l’égide de l’UNESCO. Cette action permet d’allier les impératifs de la conservation de la biodiversité, des savoirs et de la culture Índios aux exigences du développement : sélection de pictogrammes, pétroglyphes, peintures corporelles, mimo-posturo-gestualité, mythèmes et mythogrammes associés aux plantes médicinales, en fonction de la valeur ajoutée qu’ils attribueront aux “bioproduits Éco-Ethno-Biotechnologiques” des Índios et au développement d’une économie durable.