Le PISAD agit avec les peuples Índios pour leur survie

Objectifs?

Créer une économie locale, verte, durable et équitable, utile à l’ensemble de l’humanité, tout en protégeant leur culture et leur forêt afin de réduire leur extrême détresse matérielle et morale

Comment?

Le PISAD déploie ses programmes Éco-Ethno-Biotechnologiques pour :

  • Revitaliser, Sauvegarder et Assurer une Protection juridique des Savoirs ancestraux des Índios sur la biodiversité

En savoir plus

 

  • Valoriser leurs connaissances sur les plantes médicinales par un échange équitable de compétences avec les scientifiques des biotechnologies occidentales de pointe pour développer de nouveaux extraits végétaux aux principes actifs à haute valeur ajoutée destinés à la santé humaine et à la cosmétique

En savoir plus

 

  • Développer l’éducation interculturelle et assurer la  formation professionnelle qualifiante aux métiers verts innovants basés sur leurs connaissances de la Biodiversité

En savoir plus

 

  • Promouvoir et encadrer la création de coopératives éco-ethno-biotechnologiques de bioproduction des extraits purifiés respectueuses de l’environnement ainsi que d’activités ethno-éco-touristiques

En savoir plus

 

Application de notre méthodologie Cogni’Índios et Protection juridique de leurs connaissances : Pont de communication et de coopération équitable©

Recueil et enregistrement des données :

  • Travail d’inventaire confidentiel et sélection des mythes et rites fondateurs de la culture des Índios qui contiennent des données précieuses sur les plantes médicinales, leurs différents modes de préparation, d’administration et leurs  indications thérapeutiques.
  • Transcription bilingue de ces informations pour en garder la mémoire avec les outils numériques ou les registres mis à leur disposition par le PISAD.
  • Aide à la diffusion de leur culture, défense de leur cause… (livres, DVD…)

 

Protection des données :

  • Dépôt de co-brevets, puis brevets, garantissant aux Índios la propriété intellectuelle et industrielle de leurs connaissances et les droits inhérents.
  • Accès à des juristes pour assurer leurs droits à protéger leurs savoirs traditionnels.

 

Protection des droits des peuples indigènes :

  • Garantie de leur participation à toutes les décisions concernant les programmes du PISAD sur leurs Terres.
  • Promotion de l’application de la règlementation internationale « Consentement préalable, libre et éclairé ».
  • Rémunération de leur savoir par la valorisation des bioproduits issus de la recherche et développement des laboratoires de notre plateforme Éco-Ethno-Biotechnologique.

 

Protection de leurs ressources naturelles :

  • Bioprospection légale: Lutte contre la biopiraterie
  • Tous les programmes développés par le PISAD respectent le cadre légal national et international fixé, notamment, par les conventions de l’OIT et l’ONU dont le Brésil est signataire.
  • Le PISAD fait connaître la cause des Índios et l’intérêt de leur sauvegarde au monde politique, à la société civile… aux décideurs.

Bioproduction de nouveaux principes actifs à haute valeur ajoutée pour la santé et la cosmétique: Du Mythe aux Bioactifs via les Biotechnologies

  • Échange réciproque de connaissances: savoirs ancestraux Índios sur les plantes médicinales et cosmétiques versus biotechnologies vertes occidentales.
  • Alliance inédite scellée par des co-brevets identifiant les apports des deux parties.
  • Apprentissage de nouvelles technologies: utilisation des matériels de laboratoire (chromatographe à couche mince, liquide, gazeux…) et process de fabrication leur apportant les moyens de valoriser les plantes médicinales de leurs  territoires (informations techniques de nature à améliorer l’efficacité thérapeutique de leurs plantes médicinales pour eux-mêmes et pour le monde occidental).
  • Aide pour trouver dans leur Nature les plantes qui leur permettront de lutter contre les maladies nouvellement importées par les Blancs et auxquelles ils ne savent pas faire face.
  • Production de nouveaux bioactifs naturels par une structure coopérative Índios/Scientifiques autonome.
  • Co-développement économique, social et solidaire avec partage équitable des bénéfices prédéfini et contractuel.
  • Maîtrise de la classification occidentale des plantes et enrichissement de leur classification vernaculaire.
  • Création d’emplois qualifiés pour le jeunes Índios en terres indigènes et aide aux peuples des forêts à entrer dans l’ère des réseaux par des activités économiques Índios/Scientifiques non destructives de la forêt.

Formation pour des métiers verts basée sur l’alliance des savoirs ancestraux et modernes sans perte des repères culturels traditionnels

  • Formation qualifiante des adultes, femmes et hommes, aux métiers verts du PISAD 

  Pour les Activités de Bioproduction de principes actifs à haute valeur ajoutée

  • Programmes de valorisation des savoirs donnant droit à des crédits d’équivalence au sein des formations  académiques de l’État d’Amazonas, par des formateurs spécialisés brésiliens et des scientifiques occidentaux assistés d’interprètes.
  • Accueil en France de jeunes Índios diplômés, dans les laboratoires des centres de recherche partenaires.
  • Formation au monde des réseaux.
    • Métiers verts: Collecteur de plantes médicinales et à parfums; taxonomiste; conservateur de collections d’échantillons d’espèces de plantes… Horticulteur, récoltant, préparateur photochimiste, bioproducteur… designer ‘bioproduction’ (emballage en matériaux naturels et décors traditionnels); logisticien (expédition, gestion d’exploitations en coopérative, entretien, maintenance des installations solaires…)
   

  Pour les Activités d’Ethno-écotourisme

  • Formation assurée par des professionnels du secteur; évaluation et adaptations des itinéraires à thèmes « Biodiversité » tenant compte des modes de déplacements, de la sécurité sanitaire, de l’hébergement…
    • Métiers verts: Producteur de circuits à thème, pilote de bateau, guide ethno-écotouristique…

 

  • Aide à l’Éducation interculturelle des jeunes générations, promesse d’avenir

  Pour la diversité linguistique vers une ouverture internationale :

  • Aide à l’apprentissage de la langue écrite traditionnelle (pictogrammes) et à l’inventaire des mythes fondateurs, avec les Sages Índios.
  • Apport de matériel scolaire et pédagogique (mappemonde, jeux éducatifs…)
  • Organisation de « classes vertes » avec les Anciens pour renforcer la transmission des pratiques ancestrales et l’esprit «Índio»
  • Création de supports d’enseignement de la langue écrite grapho-phonémique (de type gréco-latine), respectant leur style cognitif afin de faciliter leurs futurs échanges avec les « Blancs » et l’accès au «Pont de Communication et de Coopération Équitable»

Implantation d’Activités économiques locales vertes, durables, équitables gérées par des coopératives Éco-Ethno-Biotechnologiques

Création d’Activités innovantes de Bioproduction socialement responsables et ancrées sur leur culture et leur expertise de la biodiversité:

Secteur Santé

Le PISAD accompagne les Índios Bioproducteurs d’extraits végétaux purifiés – qualifiés dans la plateforme Éco-Ethno-Biotechnologique Herb’Içana© – à devenir exploitants des serres de bioproduction qui seront créées sur les territoires indigènes et gérées en coopératives Índios/Scientifiques.

  • Mise en place des modèles social business et de partage équitable des bénéfices avec les partenaires de leur développement durable, via le transfert biotechnologies, dans le cadre de l’Herbarium Scientifique, Pédagogique et Culturel Indigène et de la plateforme Herb’Içana© :
    • accords de Bioprospection et culture de plantes médicinales,
    •  conventions de fabrication des lots labélisés d’extraits végétaux en Amazonie,
    •  contrats d’exploitation des brevets, distribution des extraits,
    • accords de conception, fabrication et marketing d’une ligne de produits cosmétiques éco-technologique distribuée sur le marché local et sur le marché de l’écotourisme par les coopératives Índios; de design ‘bioproduction’ (emballage – en matériaux naturels et décors traditionnels).

Secteur Ethno-Écotourisme

Le PISAD aide les Índios guide d’Ethno-éco-tourisme, qualifiés dans l’Herb’Içana©, à créer des circuits sécurisés, des activités culturelles et sportives, des cycles de conférences pour des ethno-écotouristes et à développer leurs activités en coopérative.

  • Établissement des modèles social business et de partage équitable des bénéfices avec les partenaires pour l’Ethno-éco-tourisme :
    • valorisation, dans le cadre de l’ethno-éco-tourisme, des bioproduits des coopératives,
    • conseil pour la conception de voyages en terres indigènes,
    • conseil pour la conception et la mise en place d’un réseau de producteur de circuits, pilote de bateau, guide-éclaireur ethno-écotouristique. (Ilha do Bananal; Rio Tiquié; Tekoha Añetete)

Secteur Environnement

Le PISAD ouvre la possibilité pour les Índios – via de concertations avec les organismes officiels – de devenir :

  • Technicien en stockage de carbone: sélectionneur d’espèces pour les puits de carbone et préparation de partenariats équitables. (Bananal)
  • Conseiller en « Développement durable » auprès d’instances privées et gouvernementales. (Mission Rio-Javari)