Acteurs d’une planète durable

Sommets après Sommets de chefs d’États, la préservation de la biodiversité et des écosystèmes, la réduction de la pauvreté, le respect des droits et savoirs des peuples autochtones sont proclamés ; mais, les actions concrètes sur le terrain sont trop rares car le problème est extrêmement complexe.

Le défi du développement durable consiste toujours à concilier le développement d’une prospérité économique et sociale tout en préservant les capacités d’auto-régénération de la Nature pour les générations futures.
Première réserve mondiale de biodiversité, l’Amazonie est le berceau des plantes médicinales et toxines animales rares, dont les molécules naturelles sont utiles pour les médicaments du futur, la santé et le bien-être humain. Ses Peuples premiers, les Índios, vivent dans ces forêts depuis des millénaires et subissent le rétrécissement et la dégradation de leur habitat, bien que 13% du territoire brésilien ait été déclaré réserve indigène. Comme d’autres Peuples des forêts dans le monde, les ressources de subsistance et les produits d’échanges économiques qu’ils tirent de la forêtRÉFÉRENCE : PNUD, Rapport sur le développement humain 2011, « Durabilité et Équité : Un Meilleur Avenir pour Tous », 195 p., p. 60 : hdr.undp.org/en/media/HDR_2011_FR_Complete.pdf. sont bien loin de couvrir leurs besoins actuels et d’assurer ceux de leurs descendants. Les chefs amérindiens partenaires du PISAD sont demandeurs de solutions pratiques adaptées à leurs besoins pour améliorer les moyens d’existence de leurs communautés et continuer à vivre en paix sur la Terre de leurs ancêtres, d’où la nécessité impérieuse de nouvelles sources de revenus provenant d’une valorisation biotechnologique de la biodiversité d’Amazonie basée sur leurs savoirs traditionnels.
Pour réussir cette conciliation, nous avons créé un modèle basé sur 3 Acteurs : Amazonie, Índios et Scientifiques. Cette “Triade”  est le terrain d’action d’une alliance inédite entre les medicine-men Índios et les Scientifiques des centres d’excellence partenaires pour l’alliance des Savoirs ancestraux sur les plantes médicinales et des Biotechnologies avancées respectueuses de l’environnement. Cette alliance pionnière, et les partenariats noués par le Prof. Dr. Meyer avec des sociétés européennes et brésiliennes, soutiennent les opérations de transferts de technologies vertes conduites avec les Scientifiques et les organisations indigènes dans le cadre des Programmes du PISAD. L’objectif est de permettre aux Índios d’Amazonie de participer à l’économie mondiale en tant qu’acteurs primordiaux de l’innovation dans le domaine de la Santé humaine et de la Beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *